Femmes et innovation digitale : une opportunité à ne pas rater

Capture d’écran 2014-06-25 à 16.11.00

Début juin, j’assistais à la « grand messe du web », version nantaise, le Web2day.

Ce festival du numérique qui compte parmi les temps forts du digital en France, juste après LeWebParis, a réuni 1800 personnes sur 3 jours, quelques dizaines de conférences, un concours de startup et deux soirées animées.

Et quoi de plus naturel à cette occasion que de faire la lumière sur les opportunités de carrière pour les femmes dans le numérique ?

C’est ce que nous promettait la table ronde du vendredi 06 juin, intitulée « L’innovation : une opportunité à ne pas rater pour les femmes ».

Animée par Eric warin, directeur du CCO, elle réunissait les représentants d’associations de femmes actives dans l’univers du numérique et du web avec  Samantha Jérusalmy, Investment Manager chez ELAIA Partners, Isabelle Simon, Directrice des relations régionales de SFR, Jean-François Garreau, Co-fondateur du GDG Nantes et porte parole de WIT (Women in Technology) et Najette Fellache, CEO de Speechme et animatrice du réseau féminin Women@Nantes, cette table ronde s’est consacrée au potentiel des femmes dans le monde du digital et des nouvelles technologies.

Pour (re)voir la table ronde dans son intégralité : cliquez ici

Lire la suite

Activer les Réseaux sociaux en faveur de la condition féminine

_74791592_psiranpic4

Les réseaux sociaux sont des moyens d’expression puissants.

Au delà de la simple exposition de soi, ils transcendent les moyens de mobilisation du public, autour de causes sociétales hautement engageantes.

Le pouvoir des réseaux sociaux et d’Internet est grand pour ceux qui savent l’activer.

Un vrai moyen de mobilisation du peuple, accessible au plus grand nombre, partout sur le globe.

Et c’est la raison pour laquelle aujourd’hui, les communautés faibles mais aussi les plus puissantes, s’unissent pour faire bouger les lignes, pour parler au monde de leurs conditions, de leurs révolutions, de leurs quêtes du changement.

Récemment, deux exemples ont parfaitement illustré cette mobilisation du web social pour la cause féminine, la page Facebook Libertés furtives des femmes iraniennes, et l’appel online à libérer les jeunes otages nigériennes #bringbackourgirls.

Lire la suite