Les femmes à suivre en 2015

2015 Silhouette of a boy jumping in the sun

A chaque commencement d’une nouvelle année, son lot d’optimisme à renouveler.

Dans ce bel élan qui m’anime également, à titre personnel, je veux vous adresser un message d’espérance pour 2015.

Au delà de vous adresser tous mes vœux de santé, bonheur et succès pour cette nouvelle année, dont le succès dépendra de vous avant tout et d’un peu de chance en prime, je veux mettre à l’honneur celles qui font évoluer la condition des femmes dans le monde.

En regardant les 12 mois qui se trouvent derrière nous, il y a une belle nouvelle qui me réjouit : 2014 fut un cru exceptionnel pour la condition des femmes (à lire ici l’excellent article de Myriam Levain pour les Martiennes).

On se souviendra longtempts d’Emma Watson, ambassadrice des Nations Unies, de son discours sur le féminisme qui fut un phénomène viral sans précédent sur le sujet (6 millions de vues sur Youtube).

On gardera aussi en mémoire l’engagement de Malala Yousafzai, devenue la plus jeune citoyenne du monde à recevoir le Prix Nobel de la Paix et la cosnécration de Maryam Mirzakhani, première femme au monde à remporter la médaille Field.

En clair, cette année fut une période de rupture pour la condition féminine.

Je souhaite que 2014 ne soit que le commencement d’une longue période d’égalité des chances pour les femmes dans ce monde où il reste encore tant à accomplir.

Qui sera la prochaine femme qui bousculera l’ordre établi ? Quelles seront celles qui nous donnerons à toutes, l’envie de nous surpasser, de tout vouloir et de croire en nos rêves les plus fous ?

J’ai mentionné ici quelques femmes issues de milieux et univers très variés qui me semblent être les femmes à suivre en 2015. En effectuant mes recherches pour les besoins de mon billet, j’ai d’ailleurs réalisé que la liste s’allonge et que le choix devient de plus en plus vaste. Et c’est encore ici le signe que le féminisme, sans idéalisme galvaudé, est un mouvement positif qui voit les femmes se révéler dans de nombreux domaines autrefois réservés aux hommes.

Il y a sans doute bien d’autres femmes modèles qui agissent pour un monde meilleur, pour les hommes et pour les femmes. Vos suggestions sont les bienvenues pour allonger et faire vivre cette liste, tout au long de l’année 2015. Parce que 2015 se construit aujourd’hui, et demain, et après demain…

Nos « frenchies » qui encouragent les femmes à croire en elles 

Nahtalie Loiseau

Directrice de l’ENA, Nathalie Loiseau, a publié en septembre 2014 ‘Choisissez tout’ pour redonner confiance aux femmes, les encourager à faire ce qu’elles aiment dans leur vie active comme dans leur vie personnelle. Elle a également rehaussé le nombre d’étudiantes admises à l’École nationale d’administration (ENA). Et Nathalie Loiseau, ne compte pas s’arrêter là dans sa lutte pour l’égalité. A suivre en 2015 !

Françoise Mercadal Delasalles

Femme modèle de l’économie digitale, elle s’est distinguée en tant que Directrice des Ressources et de l’Innovation de la Société Générale et Ambassadrice de Financi’Elles.

Cette business woman que le succès accompagne siège au conseil d’administration de trois entreprises (Rosbank, Compagnie Générale de location d’équipements, Axway), deux filiales de Société Générale (SG GSC, Transactis), et deux associations (CIGREF, Pacte PME).  Ancienne élève de l’ENA, elle est passée par le ministère des Finances, et a d’abord contribué à transformer le pilotage économique de la Caisse des Dépôts en tant qu’adjointe au Secrétaire Général. Elle rejoint la Société Générale en 2008 en tant que Directrice des Ressources et de l’Innovation, un poste qui lui vaut un siège au Comité Exécutif… Elle est guidée par le principe que « ce qui nous protège de l’erreur, c’est l’existence de points de vue différents ».

Une femme d’action qui comptera dans le paysage de l’économie en 2015.

Cara Delevingne, icône féministe

Ce top model frenchy n’hésite pas s’engager pour des causes qui lui tiennent çà cœur. Après l’environnement, la communauté gay, la voici hissée au rang des icônes féministes de l’univers de la mode. La jeune femme avait en effet fait forte impression lors du défilé féministe Chanel. La petite protégée de Karl Lagaferl avait défilé aux côtés des plus grands top models pour une marche des droits de la femme. Voyons si 2015 sera pour cette jeune féministe issue du courant « féministe pop » l’occasion de porter haut et fort les « couleurs » de l’égalité homme-femme.

Zahia Ziouani, profession Chef d’orchestre

Si vous ne la connaissez pas encore, retenez bien son nom. La chef d’orchestre franco-algérienne vient de se voir décerner le prix de la Femme d’Influence dans la catégorie « coup de cœur » par le club Génération Femmes d’Influence. Une nouvelle récompense pour cette artiste de renom international.

Diplômée de musicologie, elle est aujourd’hui l’une des rares femmes dans le monde des chefs d’orchestre. Un parcours hors norme pour une femme issue de l’immigration qui n’a pas grandi dans les beaux quartiers.

Virginie Despentes, l’auteur féministe à fleur de peau

Au risque d’être incomprise, elle avait marqué les esprits avec la violente adaptation au cinéma de son roman « Baise-moi ». Son langage cru est symptomatique de sa critique sociale « férocement intelligente » comme le souligne Le Figaro. Féministe, elle n’épargne pas les femmes. Une écrivaine qui saura encore sans doute déranger en 2015 avec son nouveau roman « Vernon subutex », éditions Grasset, ouvrage remarqué de cette rentrée littéraire.

Pascale Boistard, chargée de défendre la cause des femmes au gouvernement

C’est la nouvelle secrétaire d’Etat aux droits des femmes, qui succède à Najat Vallaud-Belkacem. Députée de la Somme, elle est désormais en charge de faire évoluer l’égalité hommes-femmes dans notre pays et 2015 sera une nouvelle année d’actions pour elle et ses équipes.

Caroline de Haas cofondatrice de Macholand.fr

Militante féministe, ex porte parole d’Osez le Féminisme et Ex-conseillère de Najat Vallaud-Belkacem au ministère des Droits des femmes, elle a cofondé avec la militante Clara Gonzales et le designer Elliot Lepers, Macholand.fr, la première plate-forme collaborative qui se propose d’épingler le sexisme ordinaire. Fatigués de voir les femmes réduites au rôle d’objets dans les publicités, d’être raillées quand elles prennent la parole à l’Assemblée nationale ou d’être stéréotypées dans les médias, ils ont tous trois décidé d’agir en utilisant le potentiel du web social comme caisse de résonance pour peser dans le débat sociétal autour du sexisme.

En 2015, les professionnels de la publicité et du marketing devront désormais composer avec ce nouveau collectif influent.

Florence Foresti, féministe même pour rire

Dans son premier spectacle, déjà, elle se «moquait de l’image de la féminité, douce, bébête, imposée dans les pubs, le cinéma, et dans laquelle elle ne s’est jamais reconnue.» Son dernier spectacle est plus «virulent», notamment quand elle se lance dans une parodie de Miley Cyrus «et ses clips sexy à outrance». L’humoriste se dit féministe, sans en faire un gros mot, et je l’encourage à continuer de dénoncer en rires les stéréotype durant l’année 2015 !

Céline Lazorthes, la « start-upeuse »  modèle

CEO et fondatrice de Leetchi.com, leader de la cagnotte en ligne, son entreprise a été élue meilleure start-up française en 2013 par le magazine « Wired ». Leetchi, c’est aujourd’hui un million d’utilisateurs, dans 150 pays, 28 salariés, 5,5 millions d’euros levés en cinq ans. Et Céline Lazorthe ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Elle a d’ailleurs lancé en 2013 son pendant B to B, MangoPay, un service de paiement en ligne destiné aux entreprises. Un bel exemple de femme entrepreneuse à suivre en 2015 !

Roxanne Varza, booster de start-ups pour Microsoft

Américaine, d’origine iranienne, Roxanne Varza est née dans la Silicon Valley. Passionnée par l’écosystème start-up, elle travaille pendant deux ans à l’Agence Française pour les Investissements Internationaux à San Francisco où elle aide les start-ups américaines à s’installer en France. En arrivant en France, elle lance son site web, TechBaguette pour faire connaître les start-ups françaises aux investisseurs anglo-saxons. En 2012, elle est chargée par Microsoft de sélectionner et d’accompagner les start-ups de l’incubateur du groupe. Une IT girl des plus brillantes !

Les grandes ambassadrices d’ailleurs qui feront bouger 2015 en faveur des femmes

Hilary Clinton

L’ex secrétaire d’Etat américaine Hillary Clinton, épouse de l’ancien président Bill Clinton, devrait se lancer début 2015 dans la bataille des primaires afin de décrocher l’investiture pour la présidentielle de 2016. Cette année sera donc pour elle l’année de tous les possibles ! Pour l’heure, Hillary Clinton domine dans les sondages tous ses prétendants républicains. Il est évident qu’elle fait partie des femmes les plus admirées par les américains. C’est d’ailleurs ce que révèle un sondage établi par l’Institut Gallup fin décembre dernier. Citée par 12 % des personnes interrogées, elle se positionne devant Oprah Winfrey (8 %) et la Pakistanaise de 17 ans Malala Yousafzai (5 %) !

Angelina Jolie, superstar et superwoman

Nommée ambassadrice de bonne volonté du Haut-Commissariat aux réfugiés (HCR) de l’ONU en 2001 puis émissaire spéciale de l’HCR en 2012, Cette championne de l’humanitaire lutte depuis plusieurs années contre les violences sexuelles envers les femmes dans les conflits armés. En juin dernier, l’actrice et femme de Brad Pitt a organisé un sommet à Londres pour sensibiliser l’opinion publique à ce sujet. En 2015, elle se consacre au cinéma, dans le rôle de réalisatrice avec la sortie le 07 janvier de son nouveau long métrage de femme engagée pour la condition humaine : Invincible, consacré au destin d’un héros de guerre américain.

Phumzile Mlambo-Ngcuka, Directrice exécutive d’ONU Femmes et Secrétaire générale adjointe des Nations unies

Celle qui a été la première femme vice-présidente d’Afrique du sud, a été nommée en juillet 2013 à la tête de l’agence onusienne chargée de promouvoir l’égalité entre les sexes. Elle a lancé courant 2014, la campagne »He for She », visant à promouvoir l’implication des hommes dans la lutte pour améliorer les droits des femmes. Elle s’est également exprimée en 2014 sur le rôle que doivent tenir les femmes dans la lutte contre le changement climatique en indiquant qu’elles devaient agir et faire peser leur voix sur les décideurs. Dans une communication officielle, Mlambo-Ngcuka indiquait que les femmes ont des capacités reconnues dans la gestion durable des ressources naturelles et dans l’adaptation aux changements climatiques et qu’à ce titre, elles sont des partenaires clés dans la protection des communautés et des écosystèmes fragilisés par les changements climatiques.

Une influente à l’échelle mondiale, qui fédère les femmes pour la condition humaine, au delà du genre !

Angela Merkel

Le New Yorker la qualifie de femme la plus influente du monde. Merkel, la chancelière allemande, compte parmi les élus européens qui ont la plus forte longévité à la tête d’un état, tout en étant la première femme à la tête de l’Allemagne. En tant que leader de l’une des principales puissances économiques de l’Union Européenne, elle est sans nul doute la femme politique et même la personnalité politique à suivre en 2015.

Une femme de pouvoir dans un monde d’homme, qui semble plutôt bien manoeuvrer son pays, dans un contexte économique et géopolitique extrêmement hostile !

Elizabeth Plank, journaliste activiste

Rédactrice en chef du magazine US MIC, Elizabeth Plank est une activiste, autant qu’elle est journaliste. L’an dernier, elle a lancé la campagne virale #AllMenCan et #WithoutTheWageGapIWould, et elle a écrit sur les agressions sexuelles, le racisme et le féminisme. Elle vient d’être nommée l’une des 30 personnalités Forbes de moins de 30 ans dans les médias. Cette newyorkaise à qui tout semble réussir saura sans doute encore en 2015 se faire l’avocate des communautés qui ont du mal à faire entendre leur voix dans la société américaine.

Susan Wojcicki nommée au board de Salesforce.com et maman de 5 enfants

Elle est devenue la femme la plus puissante dans le secteur des médias en élaborant l’offre de produits publicitaires de Google. En Février 2014, Google la nomme en charge de YouTube. Dans le même temps, elle donnait une petite fille. Wojcicki est ainsi la première femme à avoir cinq enfants et à se voir décerner une place sur la liste Fortune des femmes les plus puissantes. A en croire sa récente nomination au board de Salesforce.com (c’est la deuxième femme à en faire partie), sa maternité ne lui fait pas vraiment d’ombre !

Megan Beech, pépite slameuse féministe

Cette jeune étudiante de 20 ans est une slameuse et poète prometteuse. D’origine anglaise, elle a défrayé la chronique cette année avec la publication de son premier recueil de poésie, intitulé « Quand je serai grand, je veux être Mary Beard ». Avec des  poèmes tels que « 99 problèmes » contre le sexisme dans la culture populaire, Megan Beech utilise la poésie pour explorer et véhiculer ses convictions féministes à un large public.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s